L'instant présent
Partager
Communiquer

Restructuration cognitive

Sans gestion correcte de nos émotions, il est impossible d’évoluer correctement.
Il faut donc corriger cela du TDAH pour bénéficier de la plus value thérapeutique associé ou non. Essayons d'en savoir plus sur ce titre de restructuration cognitive.
(d’ailleurs, en aucun cas la médication est obligatoire)

Mais, je commence ou ?

La première étape, et la plus dur, c’est d’accepter. Devenir conscient que nos croyances sont faussent, et nous empeche d’avancer.

 

Facilité à la généralisation
Tirer des conclusions globales, sur la base d’une erreur spécifique. Par la suite, ces conclusions erronées servent de point de départ pour analyser d’autres situations, avec ou sans liens avec l’erreur initiale. («Je ne me trouverai jamais d’emploi si je ne suis même pas en mesure de me souvenir
d’aller chercher mon linge chez le nettoyeur»)
La chance Remettre la finalité à des variables que l’on ne maitrise pas soit-même. “Lorsque j’aurais le médecin qu’il me faut, tout ira mieux”
Distorsion de l’iniquité
Croyance selon laquelle, la vie se doit être juste et équitable à tous les niveaux («Je ne devrais pas avoir à faire plus d’efforts que mes amis pour bien réussir dans mes études.»)
Blanc ou Noir
Tendance à manquer de nuances dans l’interprétation que nous faisons des situations que nous vivons. Tendance à voir les choses de façon dichotomique (noir ou blanc). («
Mon superviseur a écrit ‘à réviser’ pour certains items. Je suis vraiment un bon à rien.»)
Il faut que !
Obligations irréalistes qu’une personne s’impose, de façon indue et qui nuisent à son fonctionnement. Ce sont de «faux» «il faut» qui, plutôt que d’aider la personne à se mobiliser, contribuent à augmenter le sentiment de culpabilité et d’inadéquacité. («Je devrais être en mesure d’établir
adéquatement mes priorités, sans avoir à m’arrêter pour y réfléchir.»)
Cascades de reproches
S’attribuer, ou attribuer à autrui, une quantité excessive de blâmes, sans tenir compte de tous les éléments ayant pu contribuer à la situation problématique.
(«Elle devrait comprendre que j’ai un TDAH et me pardonner, sans plus d’explication, d’avoir oublié notre rendez-vous.»

La méthode que nous vous présentons aujourd’hui ce décompose en deux objectifs :

  • Remettre en question les pensées négatives qui agissent sur notre quotidien.

  • Remettre en question les émotions négatives qui assombrissent vos pensées.

Etape N°1

identifier et déceler l’émotion ou la pensée négative. Cette étape permet notamment de développer une conscience de la gestion de nos émotions

Etape N°2

Résumer la situation qui a généré des émotions négatives. Cette étape ce doit d’être aussi objective que possible pour pouvoir prendre un maximum de recul.

Etape N°3

Une fois le résumé effectué, il vous incombe d’en extraire les pensées automatiques à l’origine de l’émotion.

Etape N°4

S’offrir une autre réponse qu’une réponse qui blame ou qui rabaisse.

Aller, comme on est Mardi, l’équipe à décider de vous donner un petit aperçu en direct live :
1 – Je n’ai pas encore payé mes impôts, il faut que je les appelles, il me reste une semaine
2 – Pensée automatique probablement lié à la procrastination : je les appellerais en fin de semaine, j’ai encore le temps / J’appellerais quand je pourrais les payer
Stress et angoisse, possibilité de déboucher sur des ennuis supplémentaires suite au fait que le délai n’est pas tenu.
3 – On appel en début de semaine, et l’on fait bien ! Il fallait envoyer un courrier avant la fin de la semaine
4 – On adoooore les impôts n’est ce pas? 🙂

La restructuration cognitive est un ensemble de techniques utilisées en thérapies cognitivo-comportementales pour repérer et modifier des cognitions inadaptées d’un sujet (distorsions cognitives) que l’on retrouve dans de nombreux troubles psychiatriques. On retrouve la pensée en tout ou rien, les pensées magiques, la surgénéralisation, la maximisation, le raisonnement émotionnel. Elles s’intéressent aux cognitions ou idées (« je suis moche », « je suis gros », « je suis nul », « à quoi bon essayer, je vais échouer » mais pas aux fonctions cognitives (mémoire, attention, concentration, planification) qui sont ciblées en remédiation cognitive

https://fr.wikipedia.org/wiki/Restructuration_cognitive