L'instant présent
Partager
Communiquer

Le TDAH et vos symptômes négatifs

Le TDAH influence de nombreux comportements qui peuvent avoir des impacts négatifs dans votre vie quotidienne. En voici 14...

1 - L'estime de soi

les TDAH ont une fâcheuse tendance à se dévaloriser. Et la ou le bas blesse, c'est qu'ils tentent de se ré-assurer via le regard des autres. Vous en conviendrez que ce n'est en aucun cas la bonne solution. Car cela implique de ne pas être naturel ou soit-même, pour correspondre à ce que l'entourage attends en terme de comportement.
Nous pouvons retrouver alors 2 types de comportements ``globaux`` :
Ceux qui à force de se dévaloriser et de vouloir correspondre à autrui finisse par ne plus grandir car n'arrive pas à fonder une identité.

Ceux qui vont avoir un comportement impulsif, vouloir imposer ces idées en pensant être supérieur. Cette facette résulte souvent d'un manque d'exigence de la part des parents.

L'estime de soi en détail

2 – La procrastination

On vous à peut-être déjà dit que vous étiez spontané ? Un peu trop ? Mais cela fait parti de vous, et même si tout le monde n’apprécie pas, les gens qui vous entourent devraient apprécier cette partie de vous.

3 - L'empathie

Les personnes qui possèdent le TDAH ont une particularité. Le TDAH développe de façon assez importante votre empathie. Cette qualité, qui peut être une difficulté si vous êtes mal entouré, permet notamment d’excler dans certains domaines ! Le médical, les secours, les services clients…

4 - Le sommeil

Dormir est une composante essentielle de notre vie. Cela fait parti intégrante de l'hygiène de vie. Les adultes TDAH ont de nombreuses difficultés à dormir. Nous connaissons tous le cercle vicieux qu'entraîne la fatigue. Cela peut s'expliquer par une mauvaise alimentation (trop de caféine par exemple), mais aussi par la respiration. Nous ne répéterons jamais assez que la respiration joue un rôle prépondérant pour se calmer, mais aussi pour dormir.
L'énergie, développé le soir peut empêcher de se coucher à une heure raisonnable. Et cela entraine de nombreuses conséquences. Fatigue le matin, impossibilité de se concentrer, perte de travail, retard au rendez-vous. Mais aussi une mauvaise humeur, une agressivité lié à la fatigue et donc un sérieux manque de patience.

Même si il est excessivement difficile pour les TDAH de jouer sur la respiration, nous ne pouvons que vous recommander ce type d'exercice le soir pour arriver à se calmer puis à dormir. N'oubliez pas, il existe aussi de nombreuses applications !

Exercices de respiration

5 - Faire un choix

Voir un petit exemple de situation, juste pour que vous puissiez vous reconnaître... Ou pas 🙂
Vous êtes au restaurant, la carte est variée. Mais vous ne savez que prendre. Pourtant, en arrivant, vous saviez ce dont vous aviez envie ! Mais maintenant, c'est bien plus compliqué. Du poisson c'est pas mal, mais les aiguillettes de canards ont l'air pas mal... Finalement, c'est lors que vous êtes face au mur (ou face au serveur pour rester dans le contexte) que vous vous devez de prendre une décision... A la va vite, & pas forcément finalement en corrélation avec vos envies.

La plupart du temps, cette difficulté à prendre des décisions résulte de l'angoisse & de l'inquiétude, typique chez les TDAH.
Et si...
Résonne dans votre tête sans cesse. Avec une grande facilité à imaginer le pire. Mais n'ayez pas peur. La peur est une réaction, une émotion normale fessant partie intégrante de nous. Mais cette émotion doit être entendue, sans être écouter. Et la est toute la difficulté.

6 - L'addiction

Par défaut, on entends par addiction ``drogues``, comme l'alcool, le cannabis, des drogues dur ou le tabac. Pour les adultes TDAH, l'addiction est bien plus large. Cela peut toucher autant à l'alimentation (surplus de nourriture pour compenser), comme aux achats. Les achats compulsifs par exemple est une sorte d'addiction pour combler un manque ou une envie. La télévision peut aussi être une addiction, pour se déconnecter avec facilité de la réaliser et arrêter un peu de réfléchir.
Tout le monde peut, à son échelle bloquer sur le mur Facebook et les vidéos qui défilent. Mais l'adulte TDAH pourra sans difficulté y passer la nuit, jusquà 5h du matin sans forcément s'en rendre compte.

7 - La procrastination

En cours d'écriture...